Cinécaméras...histoires de caméras...

"Familiarise-toi avec la caméra, puisque c'est le moyen par lequel tu veux t'exprimer" Erich Pommer à Fritz Lang, 1918.

cinécaméras
cinécaméras

L'actrice Allene Ray avec sa caméra PathéBaby au côté d'un opérateur anonyme et sa caméra Bell Howell 2709 filment la même scène... Les spectateurs verront-ils des différences? (photo: X)

Qu’est-ce qu’une caméra ?

Est-ce que les Frères Lumière, en 1895, auraient pu imaginer le développement, l’expansion, voire la banalisation de leur invention (*) ?

Car aujourd’hui, les caméras sont partout et tout un chacun a le loisir de « filmer » (**), même avec des appareils hybrides… (smartphone, tablette, etc.). Tout se filme et s’enregistre !

Bref, si l’objet s’est banalisé, la caméra reste une curieuse machine : celle qui permet de faire du cinéma, sous toutes ses formes. Filmer la vie, témoigner de ce qui nous entoure, raconter des histoires… La caméra est bien un œil singulier, même si on a pu parler un moment de stylo…

A l’heure du tout numérique, il est peut-être nécessaire de revenir sur les caméras argentiques, celles qui travaillent avec de la pellicule. Premières caméras mécaniques actionnées par une manivelle, puis mues par l’électricité. Caméras en bois, caméras métalliques, caméras en plastique ; caméras bruyantes, caméras silencieuses… Caméras singulières… Caméras pour professionnels et amateurs…

Cinecameras.fr se propose de dresser un bref inventaire de ces merveilleuses machines qui nous ont fait rêver, qui ont porté le rêve. Il est aussi nécessaire de décrire brièvement la technique de ces appareils, de leur inscription dans l’histoire du cinéma (professionnel et amateur), des films dont elles sont parfois un     « acteur » (au propre comme au figuré).

Mais si au commencement, ce sont dabord des hommes de science qui ont conçu les premiers appareils (Marey par exemple), sans autre but que leurs recherches scientifiques, la révélation de ce monde des images animées grâce au “Cinématographe” des Frères Lumières a permis la naissance d’un art. L’art probablement le plus dépendant des techniques: appareils et créateurs ont suscité, tour à tour, évolutions et transformations. C'est aussi ce que ce site tentera de faire...


Ce site est appelé à évoluer, à se développer et s’enrichir au fil de nos découvertes. Toutes observations et informations sont les bienvenues !

 

(*) Les Frères Lumière pensaient que leur invention était sans avenir… Et pour être précis, leur appareil, nommé « cinématographe », était un appareil multiple puisqu’il servait à la fois pour la prise de vues (caméra), la copie et la projection. Ces fonctions couplées se retrouvent sur d’autres appareils.

(**) Le terme est-il encore pertinent avec le numérique… puisque la caméra ne contient plus de "film" ?

 

 

 Dessin paru dans l' American Cinematographer de novembre 1921 (vol. 2 n° 20).