Cinécaméras...histoires de caméras...

"Familiarise-toi avec la caméra, puisque c'est le moyen par lequel tu veux t'exprimer" Erich Pommer à Fritz Lang, 1918.

cinécaméras
cinécaméras

Technique: les accessoires

Les accessoires... pas si accessoire

 

Le caisson d'insonorisation ou "blimp": sorte de carrosserie extérieure à la caméra proprement dite, le caisson assure une protection aux chocs, poussières et agents atmosphériques divers (pluie, neige...) et isole phoniquement l'appareil.
Généralement lourd et encombrant, les constructeurs ont été amenés à fabriquer des caméras silencieuses en travaillant particulièrement sur les résonances, sifflements, bruits de mécanismes, etc. Les premières caméras ainsi conçues ont été l'Eclair 16 et l'Arriflex BL (ca. 1963).
A l'origine, ce caisson a été surnommé "bungalow".

 

Les parasoleils:
Ils servent essentiellement à éviter que des lumières parasites viennent frapper l'objectif. le réglage est parfois délicat surtout lorsque des mouvements de caméras sont prévus.
Généralement à soufflet extensible, ils peuvent donc se régler selon l'objectif employé. Le soufflet "glisse" sur des tiges montées à la base de la caméra.
Il existe aussi des parasoleils rigides, essentiellement sur des caméras légères. Le réglage angulaire est fait à l'aide de petits volets amovibles placés sur le devant du parasoleil.

 

Filtres et diffuseurs:
Sur les caméras légères les portes filtres sont liés au parasoleil.
Sur les autres appareils, ils se montent dans des montures indépendantes des objectifs et peuvent coulisser aussi bien en hauteur qu'en rotation (cas des "polariseurs" par exemple).
Leur utilisation relève d'un art délicat...

 

 

 

Pieds, plateformes, chariots...:
Les toutes premières caméras à manivelle étaient fixées sur un pied: il n'était pas possible de tourner la manivelle et de tenir à bout de bras la caméra!

 

Le pied assure le maintien et surtout la stabilité de l'appareil: la moindre oscillation de ce dernier est visible sur l'écran de projection où le spectateur ne voit pas l'environnement qui existait lors de la prise de vues et qui a pour effet de "dissoudre" ces peitites secousses...
Mais les choses ont bien changé au cours de l'histoire de la prise de vues: nombre de films se sont affranchis du pied et la caméra à l'épaule (bien avant le Steadycam) a écrit des pages mémorables. Très tôt, des films ont été tournés avec des caméras "lourdes" accrochées à des filins, suspendus à des cables, des poulies, etc. ("L'argent" de Marcel L'Herbier (1928); "Quand passent les cigognes" deMikhaïl Kalatozov (1957) pour ne prendre que deux exemples).


Plusieurs types de pied:
          - le monopied: une seule branche; utile pour le reportage et les caméras légères;
          - pied de "poitrine": sorte de harnais pour reposer la caméra sur soi (à ne pas confondre avec le Steadycam);
          - pied de campagne tripode: formé de trois branches extensibles; avec tête à rotule qui permet  le réglage de l'horizontabilité (un niveau à bulle complète le dispositif);
          - pied de studio ("boule" ou "crabe"): généralement muni d'une colonne télescopique et de roulettes (les travellings ne sont pas recommander par ce moyen...);
          - pied mixte studio et extérieur: tripode avec colonne télescopique.

 

La plateforme est intermédiaire entre la caméra et le pied: elle permet d'orienter et de faire les mouvemetns de la caméra:
          - plateforme simple non compensée (caméra légère);
          - plateforme compensée, pour caméra lourde: un système de ressorts travaillent en compression et compense le mouvement de la caméra en fin de mouvement;
          - plateforme gyroscopique avec 2 gyroscopes (1 vertical et 1 horizontal): permet une accélération/décélération progressives dans un panoramique par exemple;
          - plateforme hydropneumatique "fluide": pas de mécanique (= silence), mais pasage d'un liquide plus ou moins dense dans des vannes réglables:
          - plateforme à manivelles: pour caméras lourdes.

 

Fixation: elle doit répondre à 2 impératifs, se fixer et se débloquer rapidement et assurer la sécurité de la tenue de l'appareil;
          - caméras de format réduit et légères par vis
          - caméras professionnelles: par queue d'aronde.